Après une macération à froid et une cuvaison longue (variable selon les millésimes), les vins sont élevés en fûts de chêne français de diverses provenances. La proportion de fûts neufs se situe entre 30 et 50%, selon les millésimes et les appellations.

La mise en bouteilles est effectuée après 14 à 20 mois d'élevage.